Donnez votre avis !

Cliquez sur le titre de cet article pour rajouter vos commentaires en bas de la page.

MXBX, le réflexe urbain

MXBX, photographe autodidacte, évoque une autre vision des rues bordelaises et de toute la culture urbaine. La mise en scène et la création d'ambiance en rapport avec le sujet sont des qualités qu'il sait mettre en œuvre pour faire preuve de son talent et de son sens de l'observation. Après avoir connu son travail sur le web, j'ai pu apprécier ses clichés lors de ses deux premières expositions. Pour vous le faire découvrir, j'ai rencontré MXBX qui a bien voulu répondre à mes quelques questions.

Léa Ladjevardi : Comment as-tu découvert la photographie et comment as-tu eu le déclic ?

MXBX : Après une formation en commerce, j'ai intégré un magasin d'articles de sport. Suite à un licenciement économique, j'ai décidé d'aller visiter le Canada durant 15 jours dans l'espoir d'y vivre. Une fois sur place, je suis tombé malade et, à cause des coûts élevés de la médecine, j'ai dû écourter mon séjour et rentrer en France. Avant d'effectuer ce voyage, je m'étais acheté un appareil photo car je voulais, par curiosité, voir de quoi j'étais capable. Étonné de constater qu'un ami réussissait seul dans la photographie, je m'étais dit "pourquoi pas moi ?" ! J'ai alors décidé de prendre des photos de ma ville d'origine en me promenant dans les rues bordelaises. Mon ami, surpris par la qualité de mon travail, m'a poussé à continuer. Suite à une rencontre avec Abderrahim Zirouri du Boxing Club Bordelais associé à Francis Vidal de l'association "Allez les filles", je suis devenu photographe officiel pour Le Boxe n Soul (initiation à la boxe en pleine rue sur fond de musique soul). Puis, j'ai commencé à shooter sur divers concerts et festivals locaux, ce qui m’a permis de rencontrer de nombreux artistes tels que Tiou et Format A3 et de collaborer à la conception de leurs visuels.

LL : Comment s'est déroulé ton apprentissage ?

MXBX : Je suis autodidacte aussi bien en matière de prise de vue qu’en retouche photo. Je m'intéresse aux tendances et tente d'apprendre par tous moyens (Internet, livres, expériences personnelles, …).

LL : Quels sont les sujets qui t'intéressent le plus et pourquoi ?

MXDX : Je m'intéresse surtout à l’instantané. Par exemple, en immortalisant un skateur en train de réaliser une figure, j'ai l’impression d'être également acteur de cet exploit. En effet, sans mon cliché, je me dis qu'il ne reste rien de ce mouvement. 

L'insolite me touche. Si j'utilise souvent le rétroviseur pour l'exprimer, c'est essentiellement pour faire un clin d'œil à mon passé de motard ou encore de coursier. En effet, j'ai appris à avoir un autre regard sur la vie bordelaise à travers ce petit miroir.



Actuellement, j'expérimente la mise en scène surtout à travers l'intégration des jouets dans notre quotidien. Pour cela, j'ai été inspiré par le travail de Vincent Bousserez auquel j'apporte ma touche personnelle.


LL : Peux-tu nous parler de tes premières expositions ?

MXBX : Passionné par la culture urbaine (skate, tatouage, graffiti et architecture), j'ai présenté mes œuvres lors mon exposition "Street Addict" à l'atelier-galerie JFP à Bordeaux du 16 septembre au 4 octobre 2011. Le volume 2 "Street Addict #2" donne un aperçu de l'ensemble de mes œuvres des différentes villes (Montréal, Bordeaux et Barcelone) que j'ai eu l'occasion de photographier. Cette nouvelle série de clichés est présente depuis le 7 octobre et jusqu'au 7 novembre 2011 au bar à vin "l’oenolimit" (2 rue des ayres à Bordeaux).



LL : As-tu des projets bien spécifiques ?

MXBX : Mon objectif est de pouvoir exposer dans un maximum de lieux bordelais. J'aimerais ainsi partager avec ses habitants ma vision de Bordeaux à travers mes différentes prises de vues originales et mes diverses retouches.
Attiré par les événements qui se déroulent dans la ville, j'aimerais, à terme, occuper un poste de photographe professionnel pour une commune.
Sinon, passionné également par la publicité depuis tout petit, mon rêve serait de devenir publicitaire (rires) !


LL : Merci MXBX pour avoir répondu à toutes ces questions.